Lundi 8 août 2011 à 1:46


Mille mélodies au piano, pour habiller mes petites solitudes, mes cachettes, mes petites fuites loin de tout. Lonely skin, c'est tour à tour mes bras autour de moi qui me serrent, fort,  et l'instant d'après je danse virevolte tourbillonne en fermant les yeux très fort, minuscule évasion de ces jours trop gris. Où sont passés les oiseaux ? Ceux qui chantaient le matin comme pour me réveiller en douceur, ceux qui donnaient la première couleur de ma journée ? Envolés, emportant avec eux un ou deux battements de coeur endormis. Je passe ma vie dans mon lit, couette par dessus-tête à me molletonner le coeur , j'en ai fait un nid de coton blanc blanc blanc, laissé les pois et les couleurs au placard, je voudrais coudre les nuages à même mes épaules, légèreté. Ma peau oublie peu à peu la douceur de la tienne, comme si ton absence l'avait prise en otage, je suis un fantôme qui enfouit le nez dans le ventre de nounours pour retrouver un peu de ton odeur, celle de ta lessive, celle de toi tout propre après la douche. J'imagine tes cheveux mouillés qui bouclent doucement et tes taches de rousseur qui ressortent toujours plus quand tu sors de la salle de bain, comme si tu les faisais briller à coups de savon, que tu frottais pour faire renaître les constellations sur tes épaules. J'aime quand on se glisse tous les deux sous les draps et que ta peau est encore humide, j'aime ton visage dans mon cou et mes doigts qui courent le long de ton dos; la saveur de tes lèvres dans ces petits moments d'éternité. Skinny love, comme au premier jour, mon coeur qui bat contre ton torse comme un tout petit oiseau. Emmène-moi juste au bord du monde, au bord du ciel, on avait dit qu'on irait voir les étoiles.
Par en-attendant-la-pluie le Mardi 9 août 2011 à 11:27
Mon lit comme abri. Construire un chateau de draps blancs. Le blanc qui colorie jusqu'à mes souvenirs. La vie qui traîne des pieds. Courage petite demoiselle coloriée.
Par DoloresH le Mardi 9 août 2011 à 19:35
Ton amour il est beau et il fait rêver. ton amour il transporte. Il donne des ailes.
Par http://www.solinea.fr le Samedi 25 juin 2016 à 9:34
A l'heure du goûter c'est toujours montagnes russes dans le ventre, mon moment préféré de la journée.
Par nike free run pas cher le Mardi 30 août 2016 à 5:19
A l'heure du goûter c'est toujours montagnes russes dans le ventre, mon moment préféré de la journée.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://pascommelesautres.cowblog.fr/trackback/3128753

 

<< Je veux que les fées existent | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | j'y crois, j'y crois ! >>

Créer un podcast