Lundi 9 mai 2011 à 15:02


J'ai envie de tout mettre dans des cartons et de poser mes valises sur un nouveau parquet, j'ai envie d'étagères roses sur les murs pour ranger mes mille et un bouquins, mes films préférés, mes boîtes à trésors. Je veux des murs blancs, des murs hauts jusqu'au ciel, je voudrais un arbre qui pousse au milieu de mon salon, oui, un arbre dans mon chez moi qui prend racine dans le plancher et qui étend ses branches au plafond pour m'y fabriquer une cabane, m'y réfugier quand j'ai le manque de toi. Une cabane avec une petite échelle de corde et aux murs fais de livres, une cabane sans toit mais avec plein de fenêtres, avec des coussins partout, une couette à pois évidemment et quelques doudous cachés entre les branches. Je veux vivre dans un appartement-cachette, un repère secret qui n'appartient qu'à moi et où je t'inviterai prendre le thé, pour l'après-midi, pour la nuit, pour l'éternité. Je collerai sur les murs des étoiles qui brillent quand il fait noir, ça fera une cascade de lumières-lucioles, comme des petites veilleuses pour ne pas avoir peur des monstres cachés dans les placards. Les monstres je leur raconte des histoires de princesse-oiselle tombée du nid et de petit prince goût-rire-musical, pour qu'ils sentent ronronner sous leur fourrures leur petit cœur trop bien caché. Les monstres je les apprivoise, je n'ai plus peur de rien. Par terre je dessinerai des vagues et on aura l'impression de flotter au milieu de l'océan, au milieu de tout, de rien. Il faudra que je ré-apprenne à plier des oiseaux en papier, on s'en fera des guirlandes qui danseront doucement quand on soufflera pour imiter le vent qui se lève, des guirlandes au bout-grelot pour tintinnabuler le printemps. Et des fleurs, partout. Une ribambelle de fleurs. En papier de toutes les couleurs. On tendra des cordes à linge d'un bout à l'autre de l'appartement et j'achèterai mille pince-à-linge pour accrocher des photos. Ta peau / ton sourire / toi quand tu dors / tes taches de rousseur / le lever du soleil / toi quand tu ris / les oiseaux dehors / la pluie / les champs de coquelicots / le monde à perte de vue / la vie qui n'en finit pas. Tous les jours une nouvelle photo, une nouvelle histoire. Et puis un jour, on pourrait remonter le fil de nos cordes à linge pour voyager à travers notre amour, à travers les jours, se rappeler la saveur d'hier pour s'obliger à en inventer d'autres pour tous les demains du monde,

Tu vois c'est chaque jour une nouvelle histoire de t'aimer, les jours magiques comme aujourd'hui et à cloche-pieds sur ceux à venir, bonne fête mon Pacôme, ma si belle Evidence.
Par Pascaline le Lundi 9 mai 2011 à 15:21
Magnifique, magique.
Par My-hope le Mercredi 8 juin 2011 à 15:10
je me suis laissée emporter par tes mots..
Par je.love.hubert le Dimanche 3 juillet 2011 à 18:27
Prendre le thé à n'importe quel heure, n'importe quand, le trouver irrésistible mais quand dehors la chaleur est étouffante. Avec quelques petits gâteaux et ceux-là me semblent appropriés : http://cook-in-the-island.cowblog.fr/minis-cookies-au-citron-3113541.html
Je vais prochainement essayer d'en faire, je les zieute depuis un moment... *pardon, dès qu'il y a du thé quelque part, je m'emporte*
Par shanti. le Samedi 13 août 2011 à 11:04
Je ne sais pas si on entre chez les autres au hasard, ou si les hasards sont heureux parfois. En tout cas cette découverte de ton nouveau chez toi tout en couleur fait du bien à mon p'tit moi. Et en plus c'est agréable à lire. Merci.
J'ai de la lecture pour plusieurs jours...
Par www le Samedi 6 juillet 2013 à 10:08
merci
Par http://www.photo-retouche.fr le Samedi 25 juin 2016 à 9:35
A l'heure du goûter c'est toujours montagnes russes dans le ventre, mon moment préféré de la journée.
Par pandora pas cher le Mardi 30 août 2016 à 5:19
A l'heure du goûter c'est toujours montagnes russes dans le ventre, mon moment préféré de la journée.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://pascommelesautres.cowblog.fr/trackback/3107361

 

<< Je veux que les fées existent | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | j'y crois, j'y crois ! >>

Créer un podcast